Les stages de la Fabrique Turbulente

4 journées de stage de création pour des adolescents âgés entre 11 et 17 ans pendant les vacances scolaires, à l’été et à l’automne. À mi-chemin entre la colonie de vacances, le stage et le festival, ce format est pensé comme un espace d’initiation, de découverte ou d’approfondissement de plusieurs disciplines artistiques. Travailler en collectif, dans la transversalité des arts, expérimenter et s’approprier du matériel technique en vue de constituer une œuvre commune : c’est l’objectif de La Fabrique Turbulente !

Des groupes d’une dizaine de jeunes
4 jours d’atelier
Une dizaine de jeunes par session
Une restitution finale ouverte au public
2 sessions par an dans des villages de moins de 2000 habitants
Les ateliers

Nous avons la conviction que la pratique, l’échange et le partage sont les meilleures façons d’apprendre.

Ainsi, aux ateliers de La Fabrique Turbulente, l’échange est horizontal et non scolaire : participants et intervenants créent et expérimentent ensemble, à partir du vécu et des désirs de chacun. Le travail en petit groupe, plus propice à l’écoute et à la prise de parole, est privilégié. Découvrir une pratique artistique, ce n’est pas seulement apprendre à maîtriser une technique, c’est avant tout apprendre à se faire confiance et à faire confiance aux autres.

La Fabrique Turbulente se veut un espace bienveillant et festif où les sensibilités de chacun peuvent librement s’exprimer et se développer.

Le conte comme point de départ

La Fabrique Turbulente a pour point de départ un conte, connu de tous, qu’il va s’agir de discuter et d’analyser pour mieux le revisiter et le travestir. Le but de cette réappropriation collective est de faire du récit un support d’une réflexion sur soi, en tant qu’individu et en tant que collectif, et sur la société dans laquelle nous évoluons.
L’enjeu et la portée du conte dépasse en effet à nos yeux la stricte période de l’enfance : ce dernier forge nos représentations et notre appréhension des normes sociales.

Nous voulons ouvrir le débat, interroger l’influence culturelle et sociale du conte afin de le réinventer pour construire de nouvelles histoires. Le fait que le cadre spatio-temporel du conte n’est jamais précisé permettra une réécriture plus libre.

Les stages passés

Juillet 2021

in

Toussaint 2021

in